L'antre du pooète

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Admin
Messages : 55
Date d'inscription : 20/11/2014
Localisation : Entre les lignes de mes rimes ^^
Voir le profil de l'utilisateurhttp://lesmyriadesdepoemes.forumactif.org

Aurélie des vacances

le Mar 1 Sep - 17:40:30
Cheval au galop déployant sa folle crinière,
Je t'ai suivi quand tu courais dans le vent.
Aurélie, les yeux bleu comme l’eau de la mer.
Aurélie, avec toi j’oublier mes tourments.
Ondulante dans les vagues et ses remous.
Aurélie, j'étais vraiment amoureux fou
Nos corps se sont rejoins, éclairés de lune,
Dans la brûlure du sable chaud des dunes.
On tangue, comme un bateau de bois cerné de goélands.
On se laisser caresser, bousculer au grès du vent .
Il y a le soleil qui illumine les pierres du port, les bateaux.
Il y a nous deux seuls au monde comme sur un radeau.
Aurélie, sirène qui m’envoûte par son chant,
Aurélie, telle une héroïne dans un roman.

________________


“On ne peut être poète sans quelque folie.” Démosthène ♥
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum